Il est souvent difficile à l’apprenant d’avoir une vue claire d’un sujet complexe, de distinguer l’essentiel du moins important, ou de qui est de l’ordre du détail. Des outils de structuration de la pensée peuvent l’aider, par exemple :

  • Le topogramme / mindmapping (d’après Tony Buzan) : c’est une manière visuelle de représenter la complexité. On peut fournir à l’apprenant un topogramme incomplet sur le sujet, qu’il va progressivement enrichir au fur et à mesure (en lui expliquant pas à pas comment on réalise un topogramme), pour finalement créer son topogramme sur le sujet.
  • Les 6 chapeaux pour penser (d’après Edward deBono) : cette technique consiste à se coiffer d’un chapeau imaginaire de couleur fixée, selon la manière dont on classe des éléments. Cela permet de distinguer les faits, les opinions, les aspects positifs, les aspects négatifs, les idées créatrices ou décalées. Là encore, on peut fournir des points de départ pour chaque chapeau.